ACCUEIL BIOGRAPHIE CHRISTINE LUTZ QUARTET TRIO vibraphone contrebasse harpe DUO Marimba harpe PRESSE CONTACT AGENDA LIENS
Pierre Fenichel commence la musique en autodidacte.  Il se forme au Conservatoire de Marseille où il obtient les prix de la classe de jazz et de la classe de composition électro-acoustique. Il poursuit son apprentissage pratique auprès des musiciens de jazz du sud (Robert Petinnelli, Claude Djaoui, Henri Florens, René Nan, Paul Pioli, Raphael Imbert…) et participe à de nombreux projets en tant que contrebassiste « side men » (Christophe Leloil, Cecil Mc Lorin, Marion Rampal, Perrine Mansuy, Ronald Baker, Paul Pioli, mario Stantchev, François Laudet, TonTon Salut, Abdu Salim, Joshua Breakstone…). En 2006, il devient membre du groupe swing les Cotton Candies avec lequel il effectue plus de 250 concerts. Il intègre aussi le John Kirky sextet auprés du JF Bonnel et R Perrais et le Lionnel Dandine Atomic trio avec lequel il enregistre en 2012. En 2009, il rejoint Raphael Imbert et la compagnie  Nine Spirit pour en devenir membre du noyau dur. Il participe activement plusieurs projets : Lomax at Omax ( avec le banjoïste et compositeur américain Paul Elwood), Bach à Coltrane et « Heavens » (Harmonia Mundi, 2012). En 2015, il enregistre au sein de la compagnie et sous la direction de Raphael Imbert un nouvel opus : « music is my home » avec les musiciens de la Nouvelle Orléan : leila Mc Calla, Big ron Hunter et Albama Slim . Au sein des projets de la compagnie, il rencontre des talents tel que  le Quatuor Manfred, Florent Héau, Don Moye (Art Ensemble of Chicago), Jean-Marc Montera, Sarah Quintana et bien d’autres musiciens. Parallèlement à ces activités, Pierre Fenichel compose des musiques pour différents projets. Son quartet d’abord qui réunit Perrine Mansuy, Cedric Bec et Wim Welker. Dès 1999,  il collabore avec le marionnettiste Massimo Schuster pour le spectacle et sa tournée européenne : « il fungo ». Il travaille par ailleurs avec Massimo Schuster sur un projet personnel  autour de Nietzsche et la  musique.  Il Participe à plusieurs créations : Farenji (ciné-concert autour de l’Ethiopie), tournée au Nigeria avec la chanteuse nigériane ASÀ, musique  de chorégraphie  « Tristan et Iseult »  à St Pölten (Autriche) ABCDancecompagny (Nicolas Musin), de théâtre « I wish I am » de Nora Granovky  et de Gaston Braka (BVZK- lilles)… Enfin, son intérêt pour les musiques à l’image, l’incite à créer en 2011 pour le festival RISQ (Polly Maggoo) un ciné-concert autour des films scientifiques du fond de l’Ina pour lequel il utilise conjointement les ressources de la musique électro-acoustique et le vocabulaire du monde du jazz. En 2013, il enregistre en quartet avec André Jaume pour le label Durance. En 2014, il arrange et enregistre un projet autour de Dave Brubeck avec Alain Soler et Cedrick Bec encore pour le label Durance ( Breitenfeld, Pierre Fenichel Trio, label Durance 2015) Discographie (sélective) : Pierre Fenichel trio “Breitenfeld” Label Durance, 2016. Raphael Imbert “ Music is my home” Harmonia Mundi, 2016. André Jaume Quartet «  Something close to Something », Label Durance, 2015. Raphael Imbert «  Heavens » Harmonia Mundi, 2013. Strings Of Consciousness « Our Moon Is Full »  (Central Control International) 2007. Cotton Candies « Lover come back to me » 2009. Serge casero « jazz poet » 2009. Cotton Candies « As time goes by » 2010. Music of Paul Elwood «  Nice folks » 2011.
Pierre FENICHEL
Nous suivre sur  
CHRISTINE LUTZ QUARTET TRIO vibraphone contrebasse harpe DUO Marimba harpe
Pierre Fenichel commence la musique en autodidacte.  Il se forme au Conservatoire de Marseille où il obtient les prix de la classe de jazz et de la classe de composition électro-acoustique. Il poursuit son apprentissage pratique auprès des musiciens de jazz du sud (Robert Petinnelli, Claude Djaoui, Henri Florens, René Nan, Paul Pioli, Raphael Imbert…) et participe à de nombreux projets en tant que contrebassiste « side men » (Christophe Leloil, Cecil Mc Lorin, Marion Rampal, Perrine Mansuy, Ronald Baker, Paul Pioli, mario Stantchev, François Laudet, TonTon Salut, Abdu Salim, Joshua Breakstone…). En 2006, il devient membre du groupe swing les Cotton Candies avec lequel il effectue plus de 250 concerts. Il intègre aussi le John Kirky sextet auprés du JF Bonnel et R Perrais et le Lionnel Dandine Atomic trio avec lequel il enregistre en 2012. En 2009, il rejoint Raphael Imbert et la compagnie  Nine Spirit pour en devenir membre du noyau dur. Il participe activement plusieurs projets : Lomax at Omax ( avec le banjoïste et compositeur américain Paul Elwood), Bach à Coltrane et « Heavens » (Harmonia Mundi, 2012). En 2015, il enregistre au sein de la compagnie et sous la direction de Raphael Imbert un nouvel opus : « music is my home » avec les musiciens de la Nouvelle Orléan : leila Mc Calla, Big ron Hunter et Albama Slim . Au sein des projets de la compagnie, il rencontre des talents tel que  le Quatuor Manfred, Florent Héau, Don Moye (Art Ensemble of Chicago), Jean-Marc Montera, Sarah Quintana et bien d’autres musiciens. Parallèlement à ces activités, Pierre Fenichel compose des musiques pour différents projets. Son quartet d’abord qui réunit Perrine Mansuy, Cedric Bec et Wim Welker. Dès 1999,  il collabore avec le marionnettiste Massimo Schuster pour le spectacle et sa tournée européenne : « il fungo ». Il travaille par ailleurs avec Massimo Schuster sur un projet personnel  autour de Nietzsche et la  musique.  Il Participe à plusieurs créations : Farenji (ciné-concert autour de l’Ethiopie), tournée au Nigeria avec la chanteuse nigériane ASÀ, musique  de chorégraphie  « Tristan et Iseult »  à St Pölten (Autriche) ABCDancecompagny (Nicolas Musin), de théâtre « I wish I am » de Nora Granovky  et de Gaston Braka (BVZK- lilles)… Enfin, son intérêt pour les musiques à l’image, l’incite à créer en 2011 pour le festival RISQ (Polly Maggoo) un ciné-concert autour des films scientifiques du fond de l’Ina pour lequel il utilise conjointement les ressources de la musique électro-acoustique et le vocabulaire du monde du jazz. En 2013, il enregistre en quartet avec André Jaume pour le label Durance. En 2014, il arrange et enregistre un projet autour de Dave Brubeck avec Alain Soler et Cedrick Bec encore pour le label Durance ( Breitenfeld, Pierre Fenichel Trio, label Durance 2015) Discographie (sélective) : Pierre Fenichel trio “Breitenfeld” Label Durance, 2016. Raphael Imbert “ Music is my home” Harmonia Mundi, 2016. André Jaume Quartet «  Something close to Something », Label Durance, 2015. Raphael Imbert «  Heavens » Harmonia Mundi, 2013. Strings Of Consciousness « Our Moon Is Full »  (Central Control International) 2007. Cotton Candies « Lover come back to me » 2009. Serge casero « jazz poet » 2009. Cotton Candies « As time goes by » 2010. Music of Paul Elwood «  Nice folks » 2011.
Pierre FENICHEL
Nous suivre sur 
ACCUEIL BIOGRAPHIE PRESSE CONTACT AGENDA LIENS